Daily Pantoum

Accueil // Daily Pantoum // Blog // Ma blonde est musicienne et c’est vraiment de la merde
20 Sep
2017

Ma blonde est musicienne et c’est vraiment de la merde

Par Simon Provencher // Blog

Dans l’imaginaire collectif, j’ai l’impression qu’une fille musicienne c’est quelque chose qui n’existe pas ou de vraiment surréel. Je ne sais pas si j’ai trop regardé de shows des Rolling Stones, mais c’est l’impression que j’ai.

Mais j’en ai eu quelques-unes comme copines, croyez-moi, s’il-vous plait. Et je trouve, personnellement, que c’est vraiment trop overraté et quand même de la merde.

Ma blonde du cégep a rejoint mon band comme claviériste et choriste,  mon ex aussi et ma copine actuelle est musicienne aussi. Disons que je m’y connais pas mal côté femmes en musique. À part avoir des consommations gratuites lors des shows, je trouve qu’il y a pas mal d’inconvénients. Je vous partage ici mon top 5 pour détruire, enfin, le peu de place aux femmes en musique.

  1. Je dois lui montrer comment faire

Je lui dis de mieux placer son pouce derrière sa guite ou que ça sonnerait mieux avec moins de 250hz. Je ne peux pas aller voir ses shows ça me fâche trop : ça sonnerait tellement mieux en harmonisant sur un fa dièse dans la troisième chanson. Maintenant, je n’y vais que très rarement.

Ça ne me dérange pas tellement d’être souvent seul les vendredis ou les samedis soirs, mais je suis vraiment en manque d’affection. Je ne m’endors donc pas tant et aussi longtemps qu’elle ne m’a pas un peu taponné le paquet (et souvent, elle le fait pas du tout) et ça scrape toute ma libido.

  1. Des morons lui demandent toujours si elle a besoin d’aide et je suis jaloux

« As-tu besoin d’aide pour plugger ta guite. »
« Ouin, pas mal de pédales pour une fille. »
« Es-tu la blonde du drummer? »

Toutes des phrases que les soundmans/barmans/piliers de bar locaux lui disent avant de lui proposer une petite conso de plus. Je me peux pu, je bouille de jalousie à chaque fois. Ok elle les envoie chier, mais je les déteste quand même. Pis ça c’est quand elle se fait pas harceler sur scène (ndlr: maudit.)

  1. Toutes les musiciennes se connaissent (damn it!)

Ok, elles sont genre 14 mais pareil. Je ne peux pas aller cruiser Helena Deland maintenant qu’elle connait mon ex…

  1. Son band se fait plus booker que le mien parce que c’est une fille

Mon projet post blackened noise a fait son dernier show au sous-sol de la salle Unisson en 2011. J’essaie de le booker partout depuis et ça ne fonctionne pas trop. Elle, elle fait tout le temps les festivals, les Francouvertes pi toute. Les promotrices.teurs doivent vouloir donner la place aux filles parce que c’est cool.

  1. Elle revient fâchée à l’appart quand elle se fait cruiser toute la soirée par des morons et là elle veut pu se coller

Bon bon, je vous ai déjà parlé des morons mais la jalousie c’est pas le pire là-dedans. Elle arrive fâchée après avoir passé toute sa fin de soirée à repousser les avances du monde au lieu de deloader. Pis là je lui dis : « Let’s go babe, oublie ces caves-là je suis sûr que ton show était ben correct pour une gig de filles le jeudi au Quai. »

Ça peut aussi arriver qu’on ait à couper dans la sexualité faute d’envie.

  1. Elle fait des shows dans des safe spaces et je me fais sacrer dehors avec mes chandails de La Meute ou de Burzum

Je comprends juste pas.

pas tous les garçons :^)

J’ai beaucoup chialé, mais j’aime ma copine malgré tout cela et c’est clairement le mieux que je peux faire. Je suis aussi un artiste (checkez mon band svp) et on peut partager ensemble plusieurs centres d’intérêt (comme couper le 250hz ou ben accorder sa guite quand elle l’a encore mal tuné).

Personne n’est parfait, heeeein!

/s

À propos de l'auteur

Simon Provencher