Daily Pantoum // Blog

Accueil // Daily Pantoum // Blog
28 Oct
2017

Expositions des oeuvres de Mathieu P. Lapierre au Pantoum

Par Pantoum // Blog

Jusqu’à fin décembre, les œuvres de Mathieu P. Lapierre sont exposées au Pantoum. Le récent corpus d’œuvres picturales de l’artiste de Québec pourra être apprécié lors des soirées de spectacles (soirées dansantes? Lololol).

20 Sep
2017

Ma blonde est musicienne et c’est vraiment de la merde

Par Simon Provencher // Blog

Dans l’imaginaire collectif, j’ai l’impression qu’une fille musicienne c’est quelque chose qui n’existe pas ou de vraiment surréel. Je ne sais pas si j’ai trop regardé de shows des Rolling Stones, mais c’est l’impression que j’ai.

11 Avr
2017

Le prog, la nostalgie, et le Grand Cobra

Par Isabelle Cormier // Blog

J’ai le gène de la nostalgie. La nostalgie est en moi toute puissante, et je n’y peux rien. Mais du moment où j’ai un peu trop d’attentes, ça peut me faire de la peine quand je réalise que « c’est bin moins bon que dans mes souvenirs! » ou encore « j’aurais donc bin dû me contenter de me taper leur discographie en buvant un scotch avec mon père ».

25 Oct
2016

Galerie Galerie plein de Silicon

Par Jean-Michel Letendre Veilleux // Blog // Étiquettes : , , , ,

Ce 27 octobre marquera le vernissage de la deuxième exposition intitulée Silicon Vallée de Galerie Galerie. La galerie accueillera pour l’occasion Marie Darsigny, Jess Mac, Émilie Gervais et Laure Bardou dans un univers unique. Ce projet a pour mission de diffuser l’art numérique et d’être les commissaires des artistes qui y exposent. J’ai eu l’occasion de discuter avec Gabrielle Bernatchez, une des co-fondatrices et webmestre du site.

19 Oct
2016

Chambre à part. Anthologie rapide du rock indépendant anglo-canadien obscur

Par Simon Provencher // Blog // Étiquettes : , , , , ,

Je suis un peu "fanboy" de guitar-rock/pop canadien, je l'admets. Dans un autre article un jour, je ferai l'apologie complète du "genre", mais pour l'instant je vais me contenter de dire une chose: nous, les francophones, nous refermons sur une quantité immense d'artistes complètement incroyables, qui sont pourtant au pas de notre porte. Et par le fait même, nous limitons notre musique aux limites de la francophonie, en nous excluant de mouvements plus larges au sein de la communauté DIY canadienne.