Programmation

Accueil // Événements // hors PANTOUM // Anatole – Projection de « Testament » // Lancement d’album Québec
23 septembre 2018

Anatole – Projection de « Testament » // Lancement d’album Québec

Vie, mort et résurrection : pendant plusieurs jours, Anatole et ses proches ont été suivis lors de la préparation de leur spectacle « Testament ». En suivant la mise en place d’un  »number » à l’américaine, le film nous montre les dessous occultes sous-tendant tout acte créatif. Des images documentaires, aux frontières de toute réalité connue, capturées par Gabriel Lapointe et son équipe.

La projection de ce court-métrage documentaire a lieu à l’occasion de la sortie du second album d’Anatole, « Testament », à paraître le 28 septembre.

► Portes à 19h30 / début de la projection à 20h
► Événement gratuit, procurez-vous un billet pour être sûr d’y accéder : https://www.weezevent.com/projection-de-testament-avec-anatole-lancement-dalbum

*** A propos d’Anatole ***
C’est une idée d’abord plastique, ensuite sordide qui matérialise Anatole dans les fantasmes de son hôte, Alexandre Martel. L’esprit d’Anatole prend rapidement possession des salles de spectacles, faisant vibrer son irrésistible synth pop qui annonçait déjà l’arrivée de la “Nouvelle LA” dans un premier album intitulé L.A./Tu es des nôtres.

L’espoir, cependant, finit par se dissiper chez les fidèles et le prophète Anatole en vient à faire ses aveux : il n’y avait pas de signification à cette expérience enlevante, cette prophétie : tout cela n’était que mensonges, prétexte au spectacle.

Maintenant libéré des chaînes du message, Anatole revient nous hanter avec toute la splendeur dont il est capable. Dans une mise en scène de plus en plus immersive, le personnage s’affirme dans toute sa vanité, ratissant toujours plus large pour faire impression sur ses spectateurs.

Tissu de symboles, sa musique s’est enrichie de sonorités pigées autant dans le blue-eyed soul et l’art-rock que dans les expérimentations sonores des seventies pour accompagner cette expérience quasi-mystique. Ensemble, ils lèguent le « Testament » de la Nouvelle L.A., dans une apothéose à la fois sombre et sublime.

www.anatole.ca