Daily Pantoum

Accueil // Daily Pantoum // Blog // Galerie Galerie plein de Silicon
25 Oct
2016

Galerie Galerie plein de Silicon

Par Jean-Michel Letendre Veilleux // Blog // Étiquettes : , , , ,

Ce 27 octobre marquera le vernissage de la deuxième exposition intitulée Silicon Vallée de Galerie Galerie. La galerie accueillera pour l’occasion Marie Darsigny, Jess Mac, Émilie Gervais et Laure Bardou dans un univers unique. Ce projet a pour mission de diffuser l’art numérique et d’être les commissaires des artistes qui y exposent. J’ai eu l’occasion de discuter avec Gabrielle Bernatchez, une des co-fondatrices et webmestre du site.

14671142_324955517869165_6167833546256331688_n

Donc ton orienteur t’a dit que tu devais garder le code pour des projets qui te stimulent seulement?

Ouais, à la fin de mon ancienne job j’avais l’impression d’être imposteur dans le milieu du numérique. Quand j’ai commencé à coder à 11 ans, je faisais des projets qui m’allumaient. C’est ça qui m’a donné envie de continuer au secondaire pis au cégep, c’était d’ailleurs souvent des projets scolaires créatifs. Mais dans le day to day à coder des sites pour des compagnies random, j’ai fini par perdre la passion. Galerie Galerie m’a permis de refaire la paix avec le code.

Sophie et Charlotte avaient ce projet en tête et elles m’ont approchée pour monter et entretenir le site, mais aussi pour aider au commissariat des oeuvres. On a travaillé ensemble sur le projet pendant 1 an avant d’ouvrir le site.

14805371_1315208128511138_1763795669_n

« The Work of Gifs in the Age of Digital Reproduction », Jess Mac, (2016)

C’est quoi l’idée générale derrière le projet?

Premièrement, c’est de combler un besoin de diffusion d’art numérique. Beaucoup d’artistes font de plus en plus d’oeuvres numériques et Web et les galeries physiques ont souvent de la misère à dealer ça ou du moins se questionnent par rapport à ça. Nous, on veut venir offrir la possibilité aux artistes d’utiliser le Web comme lieu. On n’est pas en mode marchandisation pour le moment. On se définit prioritairement en tant qu’espace de diffusion, mais on est définitivement intéressé à partir une réflexion sur la vente d’art numérique et on croit qu’on a une position intéressante pour le faire.

Le vernissage de votre première exposition était dans une vraie galerie d’art, les oeuvres des artistes étaient exposées réellement et numériquement. Pensez-vous continuer ça dans le futur?

Oui, en fait dans le cadre de notre première exposition on voulait faire le lien entre le physique et le numérique, en plus de fêter notre ouverture officiel, alors le vernissage physique s’est imposé de lui-même. Mais le réel c’est pas notre créneaux et puisqu’on est un espace qui existe uniquement en ligne on se fait un devoir d’exploiter le web comme lieu de party. L’idée, c’est que tu puisses assister à un vernissage sur ton cell ou dans ton lit! Pour la prochaine on a conçu un système de chat sur le site  ainsi qu’une page qui va être connectée aux photos Instagram que le monde va prendre durant le vernissage.

Ça représente quoi comme défis de travailler avec les artistes?

Le code c’est pour tout le monde pis j’aime l’aspect unique de leurs projets. Certains des artistes m’envoient leurs fichiers pis à première vue c’est vraiment fucked up. Mais en même temps, j’adore ça parce que je pense que la manière de coder reste personnel à chacun et je ne veux pas toucher à ça. Il y a mille façons d’arriver au même résultat. Je suis plus là pour m’assurer que les oeuvres de l’exposition soient bien adaptées à Galerie Galerie ainsi qu’à l’ordinateur et aux téléphones intelligents. Il y a aussi le côté plus commissariat qui est de discuter avec les artistes pour essayer de créer une ambiance autour de leurs oeuvres.

14787475_1315208138511137_1138460401_o

« Félicitation », Marie Darsigny (2016)

Parfois, l’œuvre sélectionnée est seulement une vidéo, alors on essaie dans ce temps-là de voir comment on la présente dans «l’espace» . Un peu comme on ferait dans un espace physique, mais le défi c’est de le faire sur le Web. À savoir : est-ce que l’idée de l’artiste était simplement confinée au médium par manque de connaissance technique ou si c’est vraiment son désir que l’oeuvre soit présentée sans plus. Souvent, quand ils prennent conscience que leurs oeuvres peuvent être enrobées, ils me donnent des concepts pis moi faut que je m’arrange pour que ça marche sans trop ralentir le site. En gros, on est là pour amener leurs oeuvres à bon port.

Une oeuvre peut être un vidéo comme un chat room en forme de fromage ou un jeu vidéo?

Ça peut être ce que tu veux.

Le vernissage de l’exposition Silicon Vallée se déroulera jeudi le 27 octobre à partir de 18h dans un ordinateur proche de toi ou un téléphone dans tes poches.

Artistes des oeuvres

  1. Emilie Gervais & Laure Bardou
  2. Jess Mac
  3. Marie Darsiny

À propos de l'auteur

Jean-Michel Letendre Veilleux