Daily Pantoum

Accueil // Daily Pantoum // Critique musicale // L’issue du soir ou le voyage de Simon Paradis
05 Oct
2015

L’issue du soir ou le voyage de Simon Paradis

Par Jean-Michel Letendre Veilleux // Critique musicale // Étiquettes : , ,

Mes impressions sur le dernier opus de l'humble et sympathique Simon Paradis.

On a tous une manière de passer à travers les moments plus sombres. Certains vont à l’émission On prend toujours un train et discutent avec Josélito Michaud tandis que d’autres composent de la musique…

Les dernières entrevues données par Simon Paradis témoignent d’un album qui arrive à terme d’un chapitre dans la vie du compositeur. Pour tous les connaisseurs de la musique de la vieille capitale, on pourrait presque penser que l’issue du soir fait écho au Faux du Soir (album de Mauves). Non dans sa musicalité, mais simplement par son titre. Dans l’un on y retrouve une nuit transfigurée, dans l’autre, une lumière au bout du tunnel.

L’album ouvre avec Salon Balcon. Cette pièce est infusée de plusieurs sentiments contradictoires. La nostalgie, l’humour et la candeur sont soutenus par les paroles tandis que l’harmonie et l’arrangement suggèrent une atmosphère planante et prometteuse.

La dite nostalgie est d’ailleurs souvent présente dans plusieurs sections de l’opus. On y parcourt chaque pièce accompagné d’un lyrisme témoignant de moments précis, fixés dans le temps. C’est le cas avec Appartement ou Corbeau. Une pièce comme Jupiter quant à elle alterne des parties presque folk avec des moments de contemplation. C’est un autre aspect qui fait la qualité de l’auteur-compositeur-interprète : arriver à marier une folk émotive à une musique progressive.

La production de la galette est solide et les arrangements sont garants d’une maturité de la part de Simon. Les œuvres débutent souvent de manière candide et humble pour fréquemment se terminer dans une envolée de claviers plus analogues les uns que les autres. Le titre de l’album résonne dans chacune des pièces qui sont pourtant assez différentes les unes des autres. Les pièces 5AM et Downtown Midnight Blues nous donnent l’impression qu’on sort d’un tunnel, que la lumière est à quelques pas, qu’on prend le temps de regarder une dernière fois derrière avant de continuer son chemin.

Je vous le recommande !

Pour écouter/télécharger : http://simonparadis.com/

À propos de l'auteur

Jean-Michel Letendre Veilleux