Daily Pantoum

Accueil // Daily Pantoum // Blog // Un nouveau-né: Cliché
12 Oct
2015

Un nouveau-né: Cliché

Par Marie-Laurence Asselin // Blog, Critique musicale // Étiquettes : , ,

Lancement d'un premier single pour Cliché

Crédit: La Ruche Blanche

 

J’ai les joues rougies par le soleil, les cheveux qui commencent à pâlir et la tête pleine d’images nouvelles. Je viens de rentrer dans ma chambre, mon cellulaire se connecte au WiFi. Une boîte Facebook me pop-up avant toutes autres notifications, et on me parle de nouveauté musicale dans le coin de Québec. Je souris.

Frédérique et David se tiennent en tout petit dans mon écran iPhone.  Ils sont beaux, ils sont prêts. En fait, ça fait longtemps qu’ils sont prêts. Déjà à l’Université, ils ont compris que leur voix se mixaient bien et qu’un projet se devait d’être réalisé. Lui, il enseigne le chant, anime des mariages, a un band corpo. Elle, elle fait des événements corporatifs et chante au Il Teatro. Mais c’est un premier cover de « Counting Stars » version acoustique qui les a mis sur la map, qui les a motivés. Et ils se sont mis à créer.

Pendant que Frédérique se faisait aller la plume, David sifflotait une mélodie pour encadrer les mots de sa partenaire. Puis Frédérique a rajouté un petit quelque chose pour créer l’équilibre.

C’est frais d’aujourd’hui, nous pouvons maintenant écouter leur tout premier single « Wanna Go«  sur Soundcloud. Installe-toi confy sur ton sofa baroque, coupe de vin à la main, et déguste avec tes oreilles. C’est pop mais pas trop, avec une touche électro-ambiant. Le genre qui plaît à beaucoup de gens dernièrement. Ils ont visé dans le mile on dirait bien. Dès les premières notes, on ressent l’inspiration venant de London Grammar, d’Half Moon Run et de Rhye : des voix qui s’étirent, une retenue subtile et une mélodie qui nous fait hocher doucement la tête. Pas pire dosage pour un premier single. Déjà on a hâte d’entendre le reste. «Vous me laisserez savoir quand le EP sera prêt.» Parce que toi aussi, tu as surement hâte d’en entendre un peu plus.

Mais commence par ça. Ils ont déjà tellement hâte d’entendre ce que tu en penses. Les nerfs gonflés à bloc, ils n’attendent que vos feedbacks. Allez, pas de gêne entre nous.

À propos de l'auteur

Marie-Laurence Asselin